Accueil Epargne Du CAC 40 au Russell 2000… pourquoi cette baisse ?