Accueil Epargne En cas de ping-pong monétaire, mieux vaut ne pas affronter la Chine !