Accueil Croissance, pays émergents Crise ultime : qui sera le maillon faible ?