Accueil Epargne Le marché obligataire est-il en train de s’infléchir ?