Accueil Politique et vie quotidienneArgent public L’inutilité de la montagne de dettes