Merci le pétrole !

Rédigé le 9 mai 2018 par | actu géopolitique, Or & Matières Premières Imprimer

Les Etats-Unis se retirent de l’accord international sur le nucléaire iranien – mais les marchés tiennent bon.

« Merci le pétrole ! »

C’est ce que les marchés doivent se dire actuellement, suite au retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien : l’or noir a pris plus de 3% sur l’annonce de Donald Trump et retrouve des sommets intouchés depuis trois ans, à près de 77 $ le baril de brent.

Les marchés US ont terminé hier sur un équilibre presque parfait, avec +0,01% pour le Dow Jones… -0,03% pour le S&P 500 et un tout petit gain de 0,02% pour le Nasdaq. Le CAC 40 est pour sa part dans le vert de 0,04% à l’heure où j’écris ces lignes.

Amazon est sur le point de vous rendre riche ! Le géant de l’e-commerce investit dans le blockchain… et vous devriez faire de même : trois valeurs de ce secteur en pleine envolée pourraient vous rapporter jusqu’à 7 520% de gains.Comment ça ?Cliquez ici pour tout savoir…

En-dehors de cela, les perspectives ne sont pas brillantes : avec la décision américaine, ce sont des milliards de dollars de contrats qui tombent à l’eau – et des entreprises aussi diverses qu’Airbus, Volkswagen, General Electric, PSA ou même Accor sont touchées.

La « Bombe Blonde » a-t-elle raison ou tort de retirer son pays d’un accord qu’elle juge « le pire » jamais conclu par Washington ? Est-ce une catastrophe pour l’économie et la paix dans le monde… ou bien une bénédiction universelle et la décision la plus sage jamais prise ?

Votre correspondante ne se hasarderait pas à trancher… et vous conseille de vous méfier des mythes qui entourent ce genre de question.

La question iranienne est en effet un parfait cas d’étude pour la question que Bill Bonner étudie depuis quelques jours : comment faire la différence entre mythes et mensonges… et si l’on suit les principes détaillés par Bill aujourd’hui, on n’est actuellement pas tout à fait dans le camp des notions saines et utiles à l’humanité, avec ce dossier.

Je me bornerai à remarquer que tout ça remet Donald Trump là où il préfère être : sous le feu des projecteurs… et pas à cause de ses démêlés avec une ancienne actrice de films X, ce qui doit être un soulagement.

Mots clé : - -

Françoise Garteiser
Françoise Garteiser
Directrice de la rédaction pour La Chronique Agora

Françoise Garteiser est Directrice de la rédaction pour La Chronique Agora. Elle se charge de la diffusion de cette lettre d’information contrarienne et politiquement incorrecte. Du choix des textes au respect de la ligne éditoriale – en passant par la traduction des notes provenant de nos partenaires à l’étranger et des interventions ponctuelles au sein de la lettre quotidienne, elle s’assure qu’aucun grain de sable ne vient empêcher le bon fonctionnement des rouages de La Chronique Agora. Vous pouvez également retrouver Françoise Garteiser toutes les semaines dans La Chronique du week-end, billet d’humeur envoyé le samedi.

Un commentaire pour “Merci le pétrole !”

  1. Dieu, et Dieu seul!

Laissez un commentaire