Accueil LiberalismeInflation et récession Les obligations souveraines françaises sont sur une très mauvaise pente