Accueil Politique et vie quotidienne Institutions européennes : faut-il se réjouir des nouvelles têtes ?