Accueil Epargne General Motors se désengage de Peugeot… et Goldman Sachs est en coulisses