Accueil LiberalismeInflation, dettes et récession Les emprunts étudiants américains responsables d’un déficit de 1 000 milliards de dollars