Accueil EpargneInvestissement Coronavirus et panique : un « effondrement » est-il toujours possible ?