Accueil Liberalisme Capitalisme, science et gosses de riches