Accueil LiberalismeInflation, dettes et récession Une bien curieuse envolée de 3% du CAC 40 à quelques heures de la perte du AAA de la France