Accueil Banques Centrales Une agonie à la japonaise, au mieux…