Faut-il avoir peur de la "guerre commerciale" ? | La Chronique Agora


Faut-il avoir peur de la « guerre commerciale » ?

Rédigé le 5 avril 2018 par | actu géopolitique, Guerre Commerciale, Politique et vie quotidienne, Simone Wapler Imprimer

La « guerre commerciale » ne fera que des perdants. Elle risque de ranimer l’inflation et de pousser les taux longs à la hausse.

Il faut déjà avoir peur du changement climatique, du terrorisme, de l’immigration, de l’intelligence artificielle. Devons-nous rajouter sur cette longue liste la « guerre commerciale » ?

Il semble que oui. Cette fois, c’est sérieux.

Un voyage en Afrique me permet de renouer avec une évidence aussi vieille que les octrois et les impôts : le protectionnisme ne paie jamais. Loin de favoriser la production nationale comme le disent ses suppôts, il développe la corruption et la contrebande.

Si le protectionnisme fonctionnait, le Congo serait un pays florissant. Les droits de douanes et les taxes à l’importation sont toujours en définitive payés par nous, les citoyens ordinaires.

Mais voyons cette guerre du côté des pays développés.

Sur le front des Etats-Unis, l’administration Trump a dégainé l’artillerie lourde :

Fin 2017, le déficit commercial des Etats-Unis vis à vis de la Chine a atteint 375 milliards de dollars et ne cesse de se creuser

Balance commerciale Etats-Unis Chine (12 derniers mois) en milliards de dollars

Tant pis pour le consommateur américain qui paiera plus cher ses maisons, ses lave-vaisselles, ses voitures, ses multiples objets vendus par Wal-Mart ou Amazon.

D’après une étude de Natixis, une taxation des importations de 20% aux Etats-Unis entraînerait (compte tenu du poids des importations) une hausse de trois points des prix intérieurs des Etats-Unis, propulsant l’inflation au-dessus de 4%.

[NOUVEAU]

« Je recherche 100 volontaires pour gagner de l’argent »

Ce spécialiste du trading et de l’analyse technique a une proposition intrigante (et lucrative) à vous faire – à condition d’avoir… un téléphone portable.

Cliquez ici pour tout savoir.

Si cette étude dit vrai, l’anxiété de M. le Marché est fondée. Les taux longs vont suivre, le crédit quasi-gratuit qui fait bouillir la marmite économique depuis plus de 30 ans va devenir plus cher et nous aurons une magistrale récession.

Toute mesure de rétorsion de la part de la Chine ou de l’Europe ne fera qu’empirer les choses.

Donc, oui, la « guerre commerciale » est une vraie menace pour notre pouvoir d’achat comme pour nos placements financiers.

Sauf que le terme « guerre » ne va pas avec « commerce ».

Le commerce contribue à la paix. Les gens en échangeant honnêtement et en contractant des accords gagnant-gagnant apprennent à se connaître et à s’estimer. La « guerre commerciale » est tout simplement le dirigisme appliqué au commerce. Comme tout dirigisme, il est détestable et ne sert que les étatistes de droite ou de gauche.

Mots clé :

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

4 commentaires pour “Faut-il avoir peur de la « guerre commerciale » ?”

  1. En ce qui me concerne je n’ai peur ni du changement climatique, ni du terrorisme, ni de l’immigration, ni de l’intelligence artificielle (je l’attends même avec impatience)…en revanche la « guerre commerciale »…

  2. en revanche la « guerre commerciale »…

    même pas peur…
    les us n’ont pas grand chose à perdre

    « le libre échange n’existe pas, +- c’est une foutaise avec des changes flottants » 2017

    J’ai un trou, peut être que vous pourriez me dire qui est en est l’auteur?

    ;-))))

  3. sur les taux.

    si les taux a 10ans montaient un jour je pense que cela serait une très bonne nouvelle.

    Intuitivement j’arrive aux mêmes résultats que vous (-30% sur le SP un jour , une recession avec un pib nul, la fin de l’euro etc…) sans AUCUNE hausse des taux longs (peut etre 3% sur le 10ans us mais apprement c’est pour la prochaine fois)

    c’est encore pire! 😉

  4. bonjour,

    si mes infos sont justes, la France émet des emprunts liés à l’inflation de l’europe; si ce que vous dites est vrai, bonjour l’avenir de la France.

    sincères salutations

    jean moray

Laissez un commentaire