Accueil LiberalismeInflation, dettes et récession Un coup de blues sur les marchés