Accueil Epargne Société sans cash : réponse à quelques objections