Accueil Epargne Russie, le parfait investissement contrarien