Accueil LiberalismeInflation, dettes et récession Quand la masse monétaire gonfle artificiellement le PIB