Accueil Politique et vie quotidienne Le mythe de la « volonté du peuple »