Accueil LiberalismeInflation et récession Mario Rajoy sacrifie la santé et l’éducation sur l’autel de la dette