Accueil Epargne Sur le marché boursier, les assouplissements quantitatifs continuent de favoriser les ultra-riches