Accueil Banques Centrales La constante américaine : toujours plus de déficit budgétaire, donc de dette publique