Accueil Epargne Combien faudrait-il d'OPA pour aplanir le "chemin cahoteux de la reprise" ?