Accueil LiberalismeInflation, dettes et récession Le cash est (de plus en plus) roi