Accueil Epargne Avec la BCE, l’euro jour au yo-yo