Accueil EpargneOr & Matières PremièresOr et Argent Un actif réellement « contrarien » ?