Le yuan dans les DTS : la refonte du système monétaire est en route…

Rédigé le 6 mai 2015 par | Epargne, Guerre des monnaies Imprimer

La Chine a les réserves monétaires les plus élevées au monde

▪ La Chine est maintenant la plus grande économie du monde. Jusqu’à récemment sa monnaie, le renminbi ou yuan (CNY), n’a joué qu’un rôle mineur dans les paiements internationaux ; cependant, selon les données publiées par Swift, le yuan serait déjà, à fin 2014, la cinquième monnaie la plus utilisée pour les transactions de paiement transfrontalier. Toutefois, le yuan ne fait toujours pas partie des monnaies de réserve du système monétaire mondial du FMI — alors que la Chine a les réserves monétaires les plus élevées au monde, s’élevant à 3 700 milliards de dollars US. Le gouvernement chinois vient de demander au FMI d’inclure le yuan dans la liste des droits de tirage spéciaux (DTS) car la mise à jour de cette liste, qui a lieu tous les cinq ans, doit être faite cette année et au plus tard en octobre.

Le DTS est un avoir de réserve mondial dont le montant s’élève actuellement à 204 milliards de DTS, soit environ 280 milliards de dollars. La valeur du DTS est basée sur un panier des principales devises — dont ne fait pas partie le CNY. Ce panier est aussi la base du système monétaire mondial du FMI (COFER). Une monnaie enregistrée DTS est automatiquement une monnaie de réserve mondiale. Une décision sur la motion chinoise est attendue pour cette année. Dans ce contexte, ce qui intéresse le plus les marchés est la publication officielle des réserves chinoises en or. La banque centrale chinoise (PBoC) finira-t-elle par lever le voile sur ce mystère? Combien d’or détient la Chine réellement ?

Un plan secret à 200 euros pour vous offrir
UNE RETRAITE DE MINISTRE…

… en plus de votre pension de retraite !

Comment ça ?

Cliquez ici pour tout savoir…

 

Les banques centrales détiennent une partie de leurs réserves monétaires en or. La Chine et la Russie ont considérablement augmenté le stock d’or dans leurs réserves monétaires au cours des derniers trimestres. Les vendeurs ont été principalement les fonds occidentaux.

Les banques centrales se préparent-elles déjà à un changement du rôle de l’or dans le système monétaire mondial ?

▪ A quoi les banques centrales se préparent-elles ?
Officiellement, la Chine détient 1 054 tonnes d’or et la Russie, 1 208 tonnes — respectivement 1,1% et 13% de leurs réserves monétaires. Les Etats-Unis détiennent 8 133 tonnes (74%) et l’Allemagne 3 384 tonnes (68,7%). La France et l’Italie ont chacune environ 2 450 tonnes (66%). Les banques centrales de la Zone euro détiennent au total 10 792 tonnes qu’elles considèrent comme une "réserve de sécurité". Toutes les banques centrales ont acheté ensemble 477 tonnes en 2014 (le plus grand volume en 50 ans) et sont susceptibles, selon le World Gold Council, d’acheter au moins 400 tonnes d’or en 2015. Ainsi, la question se pose : les banques centrales se préparent-elles déjà à un changement du rôle de l’or dans le système monétaire mondial ?

Le 20 avril 2015, à Washington a eu lieu une réunion de l’Official Monetary and Financial Institutions Forum (OMFIF, Forum des institutions monétaires et financières) pour aborder la question des futures relations entre l’or et les DTS. Jusqu’à présent les DTS ne sont pas convertibles en or — et vice-versa. Tant que les grandes banques centrales considéreront que l’injection de nouvelle monnaie via l’assouplissement quantitatif est le seul remède à la crise, il ne peut pas y avoir une relation fixe avec les DTS : le stock de monnaie peut être augmenté sans limite mais pas celui de l’or.

L’entrée de la Chine dans les DTS pourrait tout changer. La Chine a probablement déjà beaucoup plus d’or que les 1 054 tonnes officiellement déclarées. Des opérateurs sur le marché de l’or estiment que ce chiffre doit être multiplié par quatre. L’an dernier, Alan Greenspan a estimé que la Chine devrait détenir au moins 8 000 tonnes pour pouvoir jouer un rôle similaire aux Etats-Unis dans le système monétaire international. Le gouvernement chinois a aussi encouragé sa population à posséder de l’or en propre. Le résultat peut se voir dans les énormes volumes d’or échangé à Shanghai.

Il est quasiment certain que la Chine prévoit un rôle monétaire pour l’or

Il est quasiment certain que la Chine prévoit un rôle monétaire pour l’or. On pourra apprécier l’importance de ce rôle à la réaction des marchés lors de la publication des véritables réserves de la PBoC. Au cas où les pays développés se mettent d’accord pour inclure le yuan dans les DTS, il va être passionnant de suivre l’évolution du système monétaire mondial.

L’Asia Infrastructure Investment Bank (AIIB) est la prochaine menace à la domination actuelle du dollar américain — et on peut dire la même chose de la New Development Bank (NDB) des Etats BRIC. Les deux pourraient très bien émettre leurs propres DTS incluant l’or et cela pourrait encourager d’autres pays émergents à conforter leurs réserves d’or. Tout cela semble conduire à la fin de la domination mondiale du dollar et à une acceptation de l’or comme monnaie de réserve ultime.

▪ Conclusion
Une solution aux déséquilibres internationaux doit être trouvée. Une refonte du système monétaire mondial se rapproche. La présente domination du dollar américain pourrait être remplacée par celle d’un plus large panier de monnaies dépendant du prix de l’or. Le dollar US est loin d’être la "seule" alternative et l’or n’est pas nécessairement "à éviter", contrairement aux observations répétées des médias occidentaux et des banques d’investissements.

Laissez un commentaire