Le quiz du futur grand krach

Rédigé le 22 février 2018 par | Krach boursier imminent, Krach boursier imminent 2018, Simone Wapler Imprimer

Le monde financier est-il devenu suffisamment bizarre pour que les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets ?

Commençons par un petit quiz, cher lecteur.

Rappelez vos souvenirs concernant la crise du crédit subprime.

Considérons que le début officiel de cette crise fut le 9 août 2007 : gel par BNP Paribas des retraits de ses clients dans trois de ses fonds.

-1- Combien de temps s’est-il écoulé entre le moment où la Fed a commencé à relever ses taux directeurs et le moment où la crise a éclaté ?

Six mois, un an, deux ans ?

-2- A quel niveau de taux directeurs les crédits subprime ont-il explosé en vol ?

2,5%, 3%, 5%, plus ?

-3- Quel était le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans ?

1%, 2%, 3%, 4%, plus ?

-4- Quel était alors l’endettement mondial

110 000 milliards de dollars, 150 000 milliards de dollars, 200 000 milliards de dollars ?

Voici les réponses.

La Fed a relevé ses taux directeurs de 2004 à 2006 durant un peu moins de deux ans, les passant de 1% à 5%. Lorsque les premiers signaux alarmants sont apparus, elle a arrêté ses hausses. Le rendement du bon du Trésor américain a légèrement dépassé 5% avant de redescendre en 2007 vers 4,5%. L’endettement mondial était d’un peu moins de 140 000 milliards de dollars.

La bulle de mauvais crédits entassés depuis 2001 s’est effondrée sous l’effet de la hausse des taux.

ERIC LEWIN

« En 1987, Un vétéran de la Bourse m’a révélé LE secret qui pourrait changer la vie de milliers de retraités, présents et futurs…

Il l’appelait :

Le Plan Brongniart »

Admettons que – même dans le monde délirant des banquiers centraux et des économistes interventionnistes – les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Question subsidiaire à mon quiz du jour :

Combien de temps et quels taux faudra-t-il cette fois pour que la pyramide de crédits pourris s’effondre ?

Un indice, la pyramide de crédits pourris atteint maintenant 233 000 milliards de dollars.

Donc a priori, c’est moins de temps et ça va craquer à un taux inférieur…

Evolution des taux directeurs de la Fed depuis 2000

Ceci étant dit, Jerome Powell est différent de Ben Bernanke et Janet Yellen. Ce n’est pas un académicien, il a une expérience dans la banque. C’est un initié.

Bernanke et Yellen vivaient dans leur monde illusoire de grands planificateurs, prétendant contrôler les marchés financiers et l’économie.

Le discours inaugural de Powell n’a pas mentionné « les marchés » mais la responsabilité de la Fed (1) concernant « la stabilité du système financier et l’intégrité du système de paiement ». Il estime également que (2) « le système financier est maintenant bien plus solide qu’il ne l’était avant la crise financière qui débuta il y a environ une décennie ».

Powell est-il donc un imposteur lui aussi, ou un insider très bien renseigné ? Ce peut-il que malgré la croissance des crédits étudiant, du crédit automobile subprime, des crédits à la consommation, le système financier de 2018 soit plus solide que celui de 2007 ?

Les taux directeurs montent depuis décembre 2015. Déjà plus de deux ans mais seulement 1,5%…

Les mêmes causes produisent les mêmes effets…

Ce qui est anormal retourne à la normale…

Ce qui est anormal, aujourd’hui, c’est la pyramide de dettes. Elle retournera au néant, d’une façon ou d’une autre. Voilà ce qui doit guider votre stratégie. Et j’attire votre attention dans la chronique de Bill sur ce que représente l’or.

(1) We play a key role in ensuring the stability of our financial system, and the integrity of our payment system. (2) our financial system is now far stronger and more resilient than it was before the financial crisisthat began about a decade ago. We intend to keep it that way.

 

Mots clé :

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

Laissez un commentaire