Sauvez les chauves-souris, achetez de l’or

Rédigé le 28 novembre 2017 par | Bitcoin et autres cryptomonnaies, Crypto Monnaies, Guerre des monnaies, Simone Wapler Imprimer

« Vendez vos bitcoins, achetez de l’or » : ce conseil émerge un peu partout en ce moment, depuis que le bitcoin frise le seuil hautement symbolique des 10 000 $…

A vrai dire la hausse de l’or reste encore furtive tandis que celle du bitcoin ne passe plus inaperçue et défraye les chroniques.

L’or a démarré une reprise « en douce, » faisant plus de 10% de gains sur l’année… rivalisant avec le CAC 40 !

La plupart des gens n’ont pas pris conscience du retour de l’or… et vont « louper » la fenêtre d’entrée…

Un groupe de lecteurs pourra participer aux gains grâce à nos analystes… mais n’attendez pas !

Cliquez ici pour accéder à la stratégie à mettre en place pour profiter de la hausse de l’or…

Quand les emprunts de l’Etat italien basculent en taux négatif, tout prix idiot semble raisonnable. L’Italie vient d’émettre une dette à deux ans qui coûte à ses détenteurs 0,337%.

L'Italie vient d'émettre une dette à deux ans qui coûte à ses détenteurs 0,337%

Dans ce monde financier devenu surréaliste, les cryptomonnaies ne le sont pas tant que ça.

Certes, leur minage et leur échange consomment plus d’électricité que 159 pays, très exactement 30,23 TWh par an. Une seule transaction absorbe la consommation journalière de plus de neuf foyers américains selon le Bitcoin Energy Consumption Index. Globalement, l’énergie électrique consommée pourrait alimenter 2 798 666 foyers.

Va-t-on assister à une guerre entre les ayatollahs du changement climatique et les adeptes des cryptomonnaies ? Ces « monnaies » vont-elles être interdites pour des motifs écologiques ? Pourraient-elles retarder l’arrêt du nucléaire, le développement des fameuses énergies renouvelable ? Ou bien au contraire, le développement des énergies renouvelables pour assouvir la soif de minage va conduire à la prolifération d’éoliennes ?

Peut-être que le bitcoin va entraîner la disparition des chauves-souris, qui sont déjà une espèce déclinante…

chauves-souris

Selon les Echos, entre 2002 et 2015, les éoliennes pourraient avoir causé la mort de 1,6 million de chauves-souris. Il faut éclairer les éoliennes pour prévenir les aéronefs mais cela attire les insectes et pipistrelles qui sont ensuite exterminés par leurs pales.

Nous vivons une époque de progrès cruelle et abominable, cher lecteur. Si vous avez des bitcoins, vous êtes probablement complice du génocide de la chauve-souris.

Dans ce monde absurde, une voix de bon sens s’est élevée dans une banque. Non, ce n’est pas le Crédit Agricole mais une note de BNP Paribas signé de Paul Mortimer-Lee* commentant le « phénomène bitcoin » :

« Cette bulle est probablement une manifestation particulière de surévaluation des actifs en raison du QE mondial et de taux d’intérêt négatifs. Cette bulle remet en cause la valeur à long terme des monnaies fiduciaires »

Oui, cher lecteur, ce Paul Mortimer-Lee me semble clairvoyant. La monnaie doit pouvoir conserver sa valeur dans le temps ; la création monétaire organisée par les banques centrales et les taux négatifs organisent la mort de l’épargne. Sauvez les chauves-souris : vendez quelques bitcoins et achetez un peu d’or.

Sauvez les chauves-souris. Vendez quelques bitcoins et achetez un peu d'or.

* Que vous pouvez télécharger sur La Voix du bitcoin.

Mots clé : - -

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

Un commentaire pour “Sauvez les chauves-souris, achetez de l’or”

  1. L’or a pris 10% en dollar, pas en euro.
    Et que dire de sa valeur en 2011 ? Quand une once était à 1900 USD ?

    L’or est falsifiable, il y a des lingots fourré au Tungstène, et il faut du matériel coûteux et consommant de l’électricité pour détecter le subterfuge.
    Un bitcoin lui est impossible a dupliquer ou falsifier.

    Une nouvelle ère commence, elle est basée sur les mathématiques, la cryptographie, l’open source et la décentralisation.

Laissez un commentaire