Reprise économique ? Crise terminée ? Le Baltic Dry Index indique le contraire !

Rédigé le 23 février 2015 par | Article, Indices, marches actions, strategies, Inflation, dettes et récession Imprimer

Baltic dry index

economie mondiale

Actuellement on entend souvent dire que la plus grande crise économique et financière depuis 80 ans est finie et que l’économie mondiale repart à la hausse. Ainsi, le FMI s’attend à une croissance réelle du PIB mondial de 3,5% en 2015 et 3,7% en 2016.

Toutefois, ces dernières années, les prévisions du FMI se sont souvent révélées trop optimistes. Certains indicateurs avancés donnent d’ailleurs une vision plus contrastée du tableau.

L’indicateur le plus populaire dans le monde concernant les coûts globaux du fret maritime, le Baltic Dry Index, vient de toucher son plus bas historique. Cet indice, qui permet de suivre l’évolution des tarifs du transport maritime pour les produits de base en vrac, s’est effondré.

C’est un indice qui a la réputation d’être assez fiable car il est basé sur des contrats de livraison à long terme entre partenaires commerciaux expérimentés

C’est un indice qui a la réputation d’être assez fiable car il est basé sur des contrats de livraison à long terme entre partenaires commerciaux expérimentés. Et bien entendu, ces derniers ne sont pas aussi confiants pour leurs perspectives commerciales que le FMI qui prévoit une augmentation du commerce mondial de 3,8% pour 2015 et 5,3% pour 2016.

 

CATALYSEZ VOTRE PORTEFEUILLE !
Le 16 octobre dernier, notre spécialiste vous recommandait une valeur en pleine fusion-acquisition… Le 21 octobre, le dossier a franchi une nouvelle étape… Les marchés se sont réveillés… Et le cours a grimpé de +40%.

+40% en un jour — pour un gain total de +68% sur ce titre !

En fait, ce service en est déjà à trois gains en quasiment autant de semaines, alors… si vous avez manqué les dernières recommandations, ne ratez pas les prochains : cliquez vite pour tout savoir !

 

▪ Des baisses partout où l’on attendait des hausses…
Il est possible que le Baltic Index soit influencé par l’excédent persistant d’offre de navires de transport. Mais le discours sur la déflation et la récession qu’a initié la BCE, avec la mise en place du QE, a aussi une grande influence. En janvier, l’indice des prix à la consommation en Chine n’a augmenté que de 0,8%, bien en deçà de l’objectif d’inflation du gouvernement de 3%.

De plus, la baisse de l’indice des coûts de la production industrielle à 4,3%, dans le même mois, laisse à penser que les prix vont continuer de baisser. De façon tout à fait inattendue, les exportations chinoises ont chuté en janvier de 3,3%, alors qu’elles étaient attendues en hausse de 5,9%. Les importations ont même chuté de 19,9%, alors qu’on attendait une baisse de seulement 3,2%. L’importation de minerai de fer a diminué de 50,3%, celle du charbon de 61,8% et celle du pétrole brut de 41,8%. On comprend mieux que l’industrie du transport maritime soit prudente dans ses prévisions.

Le Baltic Dry Index ne permet pas encore de tirer des conclusions définitives sur l’économie mondiale, mais il met en garde contre un trop-plein d’optimisme.

Mots clé : - -

Eberhardt Unger
Eberhardt Unger

Le Dr. Eberhardt Unger est un économiste indépendant, fort de plus de 30 ans d’expérience des marchés et de l’économie. Vous pouvez retrouver ses analyses sur le site www.fairesearch.de

Un commentaire pour “Reprise économique ? Crise terminée ? Le Baltic Dry Index indique le contraire !”

  1. La fin de la crise ? Mais de quelle crise parle t-on ? Est-ce celle qui a commencé en 1973 ? « S’il voit le bout du tunnel, c’est qu’il marche à reculons. » Disait Marchais en parlant de Chirac.
    Sinon, le cours de matières premières CCI ne cesse pas, lui aussi, de se tasser vers ses plus bas.

Laissez un commentaire