Le vrai sens de la dette publique ? Un déficit de démocratie
Dire qu'il y a trop de dettes publiques est devenu banal. Le FMI s'en inquiète, la Banque des règlements internationaux s'en inquiète, la Banque nationale suisse s'en inquiète, l'Allemagne s'en inquiète. Le Japon, les Etats-Unis et la France inquiètent...…Continuez votre lecture

... Parce que vous découvrirez tous les jours des analyses lucides et anti-langue de bois sur l'état des marchés boursiers, de l'économie planétaire -- et du monde en général.

... Parce que vous profiterez du point de vue iconoclaste d'une équipe de spécialistes qui avaient vu venir l'envolée de l'or... la crise des subprime... la hausse du pétrole et des matières premières... le krach de 2008... la crise de la dette souveraine... et bien d'autres choses encore.

... Parce qu'en matière d'investissement, mieux vaut éviter de suivre le troupeau si on ne veut pas faire les mêmes pertes que les moutons.

... Et enfin parce qu'en finance comme pour le reste, il vaut mieux prendre les choses avec une pincée d'humour -- cela n'empêche pas de faire des profits.

  • Alan Greenspan, le retour !
    Alan "Bulles" Greenspan est de retour dans les journaux. A 88 ans, il a toujours toute sa tête. C'est-à-dire qu'il voit très clairement où sont ses propres intérêts... et il est assez malin pour tordre les faits pour qu'ils s'y adaptent.

    Continuez votre lecture…
  • Optimisme et douleur
    "Aussi idiot que puisse parfois sembler l'optimisme, il a l'habitude étrange de se révéler payant". C'est sur cette phrase que se termine Boomerang, de Michael Lewis, dont je vous avais déjà parlé la semaine dernière -- et Simone Wapler pas plus tard que jeudi...

    Continuez votre lecture…