Grèce, l’irrésistible tentation du défaut sur la dette
La Grèce a de nouveau réussi à emprunter de l'argent : trois milliards d'euros à 4,95% sur cinq ans. Un retour sur le marché qualifié de "tonitruant", "triomphal" par les médias -- avec sept fois plus de demande que d'offre...…Continuez votre lecture

... Parce que vous découvrirez tous les jours des analyses lucides et anti-langue de bois sur l'état des marchés boursiers, de l'économie planétaire -- et du monde en général.

... Parce que vous profiterez du point de vue iconoclaste d'une équipe de spécialistes qui avaient vu venir l'envolée de l'or... la crise des subprime... la hausse du pétrole et des matières premières... le krach de 2008... la crise de la dette souveraine... et bien d'autres choses encore.

... Parce qu'en matière d'investissement, mieux vaut éviter de suivre le troupeau si on ne veut pas faire les mêmes pertes que les moutons.

... Et enfin parce qu'en finance comme pour le reste, il vaut mieux prendre les choses avec une pincée d'humour -- cela n'empêche pas de faire des profits.

  • Sans dette, les Etats-Unis explosent
    Nous expliquions hier que l'empire américain et la bulle du crédit dépendent l'un de l'autre. En deux mots, après les années 70, il n'y avait plus assez de jus dans l'économie américaine pour payer à la fois les dépenses sociales nationales... et un mastodonte impérial dans le reste du monde...

    Continuez votre lecture…