Accueil Epargne C’est prouvé : sans la Fed, les marchés actions n’en seraient pas là