Accueil Epargne Faut-il “jeter l’éponge” en Russie ?