Accueil Politique et vie quotidienneDesinformation La réplique du « Morning in America » de Reagan : des lendemains qui déchantent ?