Accueil Liberalisme Le protectionnisme financier a la peau dure