Accueil Epargne Au Japon, l’Etat s’enfonce dans l’absurdité