Accueil Liberalisme La financiarisation est néfaste… mais pas pour les raisons qu’on croit