Accueil LiberalismeInflation et récession Facebook, signe avant-coureur d’une baisse majeure sur les marchés ?