Accueil LiberalismeInflation et récession L’euro sauvé… à quel prix ?