Accueil LiberalismeInflation et récession Dettes souveraines : et si on oubliait un peu l’Espagne… pour s’intéresser aux Etats-Unis ?