Accueil Epargne De Goldman Sachs à JP Morgan, les banques ne vont pas si bien