Accueil Banques Centrales Le Brexit, l’épreuve ultime pour les banques centrales