2017 sera-t-elle l’année du prochain krach boursier ? (2)

Rédigé le 4 mai 2017 par | Investissement Imprimer

Nous avons vu la question du Brexit qui pourrait se révéler très favorable aux Britanniques. Voyons maintenant quelles sont les innovations qui couvent, susceptibles d’entraîner les marchés. Les technologies de ruptures fleurissent…

Londres est la capitale mondiale des start-up, du capital-risque et des business angels. Cela signifie que cette place est en première ligne pour bénéficier des révolutions technologiques dans le domaine médical, de la robotique et de la fintech. Voici quelques domaines dans lesquels vous devriez investir.

Les institutions financières sont en train de s’emparer du Bitcoin et de la technologie qui lui permet de fonctionner, la blockchain. Les grandes banques et les sociétés de trading cherchent à rendre les transactions instantanées, gratuites et sécurisées en concevant leurs propres versions de la blockchain. Cela permettrait de réduire drastiquement les coûts des transactions financières, ce qui bénéficierait autant aux consommateurs qu’aux actionnaires. La Grande-Bretagne est à la pointe de l’innovation en la matière.

La médecine personnalisée est un domaine fascinant qui est en plein boom et qui pourrait sauver les services de santé britanniques, voire en faire l’un des meilleurs au monde. Saviez-vous qu’une multitude de molécules pharmaceutiques ne fonctionnent pas pour la majorité des patients à qui elles sont prescrites ? Imaginez les avancées médicales et les économies dont nous pourrions bénéficier s’il était possible de prédire comment un patient va réagir à un traitement. Ce serait la fin du gaspillage, les traitements seraient plus rapides, de meilleure qualité, avec moins d’effets secondaires et le temps de récupération serait plus court.

En fait, il est déjà possible de prédire certains de ces paramètres. Les réponses se trouvent dans nos gènes. Nous sommes en train d’apprendre à les lire. Par exemple, je sais que je suis prédisposé au diabète de type 2. Je sais aussi que le traitement habituellement prescrit pour combattre cette forme de diabète ne fonctionnera pas sur moi. Cette information aura permis, à moi et au système de santé, d’économiser beaucoup de temps et d’argent.

Cependant, le séquençage génétique n’en est encore qu’à ses tout premiers balbutiements. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois que nous maîtriserons cette technologie, il sera facile d’en tirer des applications immédiates. Les progrès dans le secteur médical pourraient alors être considérables.

Un professeur a dit une fois à un ami d’enfance de mon père qu’il n’arriverait à rien dans la vie, et que dans le meilleur des cas il deviendrait maçon. Des années plus tard, il est devenu un des maçons les plus recherchés, en raison de sa rapidité extraordinaire. Par la suite, il fonda une société de maçonnerie dont l’élément de différenciation reposait sur la vitesse à laquelle elle promettait de monter un mur pour ses clients. Ce fut un immense succès.

La prochaine étape sera d’utiliser des robots poseurs de briques qui pourront travailler rapidement, sans interruption, à une vitesse régulière et pour un coût horaire beaucoup plus bas. Les tout premiers robots de ce type viennent tout juste d’être lancés sur le marché.

Evolution depuis deux ans de l’ETF Robo coté en dollar

La robotisation permet de libérer les travailleurs de certaines tâches routinières pour leur permettre de se consacrer à de nouvelles activités. C’est ainsi que l’économie peut se développer au fil du temps.

Le progrès technologique pourrait entraîner un nouveau boom économique et une envolée des marchés financiers, tout comme avec Google, Amazon et Apple au cours des dernières années.

Mots clé : -

Nick Hubble
Nick Hubble

Diplômé de la prestigieuse université Bond en Finance, Economie et Droit, Nick Hubble est aujourd’hui chroniqueur pour différentes publications financières en ligne telles que « The Daily Reckoning Australia » et « The Money Life Letter« .

2 commentaires pour “2017 sera-t-elle l’année du prochain krach boursier ? (2)”

  1. « Les institutions financières sont en train de s’emparer du Bitcoin et de la technologie qui lui permet de fonctionner, la blockchain. Les grandes banques et les sociétés de trading cherchent à rendre les transactions instantanées, gratuites et sécurisées en concevant leurs propres versions de la blockchain. Cela permettrait de réduire drastiquement les coûts des transactions financières, ce qui bénéficierait autant aux consommateurs qu’aux actionnaires. La Grande-Bretagne est à la pointe de l’innovation en la matière. »

    Une blockchain privée et centralisée.
    Aucuns intérêts comparé au Bitcoin qui lui est décentralisé, opensource et la blockhain la plus robuste et fiable du monde.
    Le Bitcoin est indétrônable, ils peuvent bien créer 50 blockchains, elles seront toutes centralisé et contrôlé par une entité.

    Personne ne contrôle Bitcoin, personne ne peut bloquer une adresse Bitcoin, personne peut empêcher une adresse Bitcoin d’envoyer ou recevoir des fonds.

  2. Tout cela est surprenant et fantastique mais je crains les dérapages dans la magouille.

Laissez un commentaire