Accueil Epargne Volkswagen, Fannie Mae : deux poids, deux mesures