Accueil Liberalisme La “moyennite”, une maladie mortelle