Accueil Politique et vie quotidienneDesinformation Le fantasme des “données personnelles”