Accueil Epargne A 130 $, le pétrole est-il trop spéculatif ?