Top 10 des tweets de Donald Trump sur l’or

Rédigé le 28 janvier 2017 par | Or et Argent Imprimer

Dans la mesure où Donald J. Trump continue d’utiliser Twitter comme principal média pour donner des informations de dernière minute, son opinion et voire plus encore, ses tweets au sujet de l’or, de la monnaie fiduciaire et des grandes entreprises doivent avoir de l’influence sur les marchés.

Dans une étude au Center on Sanctions and Illicit Finance, Jim Rickards fait part de son analyse :

« L’or offre des bénéfices importants en opposition à un monde puni par un dollar imposé par les Etats-Unis. L’or est physique, non numérique. Il ne peut donc être piraté ni gelé. L’or est facile à transporter par avion pour équilibrer la balance des paiements ou d’autres transactions entre pays.« 

Dans le secteur de l’or et des matières premières, décrypter les tweets de Trump portant sur l’or et la Réserve Fédérale pourrait vous en apprendre long.

Si certains de ces tweets portent parfois indirectement sur l’or, tous ont un impact relatif sur sa place dans le marché.

Top 10 des tweets de Donald Trump sur l’or :

f

f

f

f

f

[D’accord, c’est le même tweet que celui de février 2015, à l’exception que Trump a choisi de mettre des lettres capitales dans la première partie de la phrase. Cela montre que c’est clairement une philosophie bien établie dans son processus de réflexion.]

f

f

f

[Même si cela ne ressemble pas à un tweet sur l’or, ça l’est. L’or chutait depuis trois mois d’affilée. C’est si rare que même Forbes avait souligné la signification historique de cette chute. Les agissements de la Réserve fédérale avaient effrayé les investisseurs de tous bords.]

f

f

[Donald Trump n’était pas le catalyseur de ce mouvement, l’action de la Fed a fait augmenter la demande d’or. Comme le remarquait CNN à l’époque, l’or « a atteint un nouveau record de prix, à plus de 1 900 dollars l’once. »]

L’habitude de tweeter de Trump lui a apporté un grand nombre de followers. Le nouveau résident de la Maison Blanche a dépassé les 20 millions d’abonnés. Dans la sphère Twitter, cela le place juste derrière la rock star canadienne Avril Lavigne.

Mais des différences considérables existent entre les deux publics. L’un des twitteurs est le président des Etats-Unis qui a la capacité d’influer sur les marchés, d’orienter les investisseurs, de secouer la politique étrangère et diriger la plus grande armée du monde.

L’habitude de tweeter de Trump, comme il l’a confié au Sunday Times, continuera tout au long de son mandat : « … Je ne peux me passer de Twitter — et ce n’est plus 140 signes mais 280 maintenant — Je peux écrire n’importe quoi comme bing bing bing… et ils vont le reprendre… »

Il est clair est que Twitter deviendra un moyen de communication encore plus prolifique une fois que le leader du Parti républicain commencera à travailler à la Maison Blanche.

Des entreprises comme General Motors (GM), Carrier, Boeing et Toyota ont toutes vu leur titre varier du fait des tweets de @realDonaldTrump.

Une startup a profité de cette réaction du marché : elle a créé une application appelée Trump Trigger qui permet à ses utilisateurs d’agir immédiatement en bourse en fonction des tweets de Trump portant sur des entreprises cotées.

S’il n’existe aucun moyen de prédire quelles seront les futures réflexions du président des Etats-Unis, une chose est certaine – Twitter sera un média incontournable. Tant que les tweets de Trump continueront d’avoir des résultats, cette tactique continuera.

Il faut aujourd’hui garder un oeil sur le système monétaire. Il faut surveiller l’effet sur l’or et le dollar des tweets qui filtrent du Bureau Ovale et du compte @realDonaldTrump.

Craig Wilson

Mots clé : - -

Laissez un commentaire