Une nouvelle manière d’investir dans l’or

Rédigé le 17 juin 2016 par | Investissement, Or et Argent Imprimer

Si vous cherchez une nouvelle manière d’investir dans l’or, pourquoi ne pas vous envoler pour le Japon pour profiter de la dernière mode en matière de fast-food ?

McDonald’s ayant du mal à conquérir l’estomac des Japonais, pour gagner quelques parts de marché, la plus grande chaîne de burgers au monde a recours à des offres assez exceptionnelles…

« En avril, le géant du fast-food a créé un Big Mac avec trois fois plus de viande », rapporte Quartz. « Aujourd’hui, l’entreprise a lancé un concours dans le style Willy Wonka, grâce auquel un client chanceux peut gagner un McNugget en or 18 carats d’une valeur de 1 500 $ ».

En espérant qu’il ne l’avale pas accidentellement…

« Il s’agit d’une technique de Renseignements exploitée par au moins cinq présidents américains… »

« C’est le coeur d’un outil que j’ai créé pour prédire les attaques terroristes pour la CIA et le Pentagone… »

Aujourd’hui, pour la toute première fois en France, cette technique peut être utilisée pour éliminer l’incertitude en Bourse et potentiellement vous indiquer le moment où il faut acheter et le moment de vendre…

… pour des gains de 1 616% à terme, voire plus.

Cliquez ici pour tout savoir !

Naturellement, pas besoin de se rendre au Japon et de participer à un concours loufoque pour jouer sur la hausse de l’or. Investir dans les minières aurifères est plus facile — et plus rentable. Aujourd’hui, nous allons étudier de plus près comment le secteur s’établit. Nous verrons à quel moment y entrer pour profiter de la prochaine hausse.

Même si les actions n’ont cessé d’opérer un mouvement de va-et-vient, les compagnies minières connaissent une année exceptionnelle. Le Market Vectors Gold Miner ETF (NYSE:GDX) est en hausse de 85% sur les 12 derniers mois. Certes, les compagnies minières pourraient être surévaluées à ce stade. Mais vu l’année difficile que connaissent les actions, elles ont offert bon nombre d’opportunités de trading.

De brillants profits - investir dans l'or

Mais il y a un hic…

Personne ne s’intéresse plus à l’or.

Absolument personne ne surveille l’or.
Grosse erreur…

Tout le monde est suspendu au vote du Brexit, à la décision de la Fed et à un retour de la volatilité des actions. Absolument personne ne surveille l’or. Grosse erreur…

Certes, le trading de l’or a commencé à devenir difficile le mois dernier. Fin avril, nous vous avions alerté d’un effondrement du dollar qui pouvait potentiellement propulser l’or vers de nouveaux sommets. Or, non seulement cette baisse a alimenté le rally de l’or mais elle a aussi fait revenir l’indice du dollar à ses niveaux de début 2015. Passer en dessous de ses plus bas de 2015 signifiait le risque d’une baisse encore plus forte du billet vert.

Saut que le dollar n’a de cesse de contrecarrer nos prévisions. Après avoir feint un effondrement, il est remonté. Un rebond lié à la survente s’est transformé en rally de mai qui a refroidi les ardeurs de l’or.

Naturellement, la faiblesse de l’or en mai était uniquement due au mouvement exceptionnel de retour du dollar du bord de la destruction. Cela illustre parfaitement l’une des raisons pour lesquelles le marché a été si difficile à trader cette année. Tout mouvement décisif s’est fortement inversé.

Personnellement, je soupçonne l’apparition prochaine d’un nouveau trade très intéressant. N’oubliez pas, les valeurs minières se sont bien maintenues lorsque les futures aurifères ont chuté de près de 100 $ il y a quelques semaines. Si elles peuvent surmonter encore quelques secousses, une autre forte hausse pourrait voir le jour.
[NDLR : Et nous avons le moyen parfait d’en profiter — qui pourrait vous aider à multiplier par 192 le moindre mouvement de l’or à la hausse ! Cliquez ici pour tout savoir]

Mots clé :

Greg Guenthner
Greg Guenthner
Rédacteur de la lettre américaine The Rude Awakening

Greg Guenthner est rédacteur de la lettre américaine The Rude Awakening, et contribue également à la lettre gratuite The Trend Playbook, pour les investisseurs suivant la tendance et les analystes techniques. Greg est membre de l’Association américaine des techniciens de marché.

Laissez un commentaire